Contrôle de la myopie et prise en charge des enfants

Le bilan chez les enfants

Il intervient tôt, avant l’entrée à l’école. Vers l’âge d’un an le premier rendez-vous peut avoir lieu. Toutefois il est préférable de voir l'enfant quand il peut parler, ce qui facilite la coopération.

L’hérédité joue un rôle important dans la vision et si l’entourage de l’enfant a une forte amétropie, il est vivement recommandé de faire consulter l’enfant.

Si l’enfant présente un strabisme après l’âge de 6 mois, il faut consulter rapidement un médecin ophtalmologiste.

Le bilan, avant l’âge préverbal, permet d’identifier les strabismes et les défauts visuels majeurs.

Dans l’idéal, l’enfant doit consulter tous les ans jusqu’à sa majorité en cas de défaut visuel avéré.

Les enfants peuvent-être myopes, hypermétropes ou astigmates.

L’examen est réalisé sous cycloplégique, afin de mesurer la totalité du défaut visuel, le cas échéant.

La myopie évolutive

Près de 50% de la population sera myope à l’horizon 2050. La myopie entraine un allongement du globe oculaire qui conduit à des pathologies rétiniennes plus moins graves.

Plus la myopie se déclare tôt chez l’enfant, plus elle risque d’évoluer de façon importante.

Aujourd’hui il existe des techniques pour ralentir l’évolution de la myopie voire même de la stopper. Nous disposons en France de deux solutions en lentilles de contact pour essayer de stopper l’élongation de l’œil myope : « l’Orthokérathologie » et la « Lentille Diurne de freination de la myopie »

Nous travaillons ces approches au sein de notre cabinet d’ophtalmologie.

Nous contacter / Prendre un rendez-vous
Haut de la page           Imprimer